QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

Le constat du développement de la souffrance au travail (RPS/TMS) et le renforcement des exigences de la législation ont fait de la Qualité de Vie au Travail (QVT) un sujet de préoccupation important pour les organisations.

La souffrance au travail,
un sujet à aborder avec délicatesse

Les différentes tentatives pour s’emparer du sujet ont montré sa complexité et sa nature systémique :

  • Lancés à l’initiative de directions ou des partenaires sociaux, certaines démarches d’audit, lourdes à mettre en place, échouent en raison de l’ampleur des diagnostics posés et des ressources à mobiliser. Parfois même, elles cristallisent certaines difficultés en focalisant trop l’attention dessus.
  • De l’autre côté, des remontées de salariés, souvent sur le registre de la plainte, peuvent mettre en porte-à-faux le management qui se sent souvent démuni pour gérer les multiples tensions de leur environnement trop contraint. Le maintien du statu quo exacerbe les ressentiments et contribue à dégrader encore plus la situation.

Une approche pragmatique,
pour améliorer la qualité de vie au travail

Face à la complexité de la problématique QVT, l’approche Cinétic tire profit de sa dimension systémique pour mettre en place une dynamique de transformation concertée de l’organisation afin de :

  • La mettre rapidement en mouvement sur des actions simples à fort impact positif.
  • Développer sa maturité sur la thématique QVT afin d’accompagner sa mise en autonomie.

L’approche permet aux acteurs terrain de retrouver du pouvoir d’agir face à la souffrance :

  • Les salariés (re)prennent conscience des marges de manœuvre à leur niveau à titre individuel et/ou collectif.
  • Le management sort de l’opposition apparente entre impératifs de production et développement de la QVT.

En s’appuyant sur l’expérience personnelle des participants, la méthodologie a un effet libératoire et déculpabilisant qui permet à chacun de se repositionner dans un rôle de contributeur positif.

L’émergence d’actions concrètes qui répondent à la fois aux exigences de l’organisation et aux préoccupations quotidiennes des salariés, libère l’énergie collective.

La nature systémique des actions engagées génère des répercussions positives multiples qui participe progressivement à une mise en cohérence globale de l’organisation.

La démarche Qualité de Vie au Travail de Cinétic est une déclinaison de son approche du coaching d’organisation.

 

Pour en savoir plus voir :

Le coaching d’organisation

Les impacts d’un manque de cohérence

Le jour où j’ai compris l’intérêt de l’intelligence collective en moins de 3 minutes

Face au changement, nous sommes tous des enfants !

Pourquoi est-il si difficile de prendre du recul tout seul alors que c’est si important ?

Ce que nous disent les neurosciences sur les résistances et l’accompagnement au changement

Menu